Publicités

Sulfates dans les cosmétiques, c’est non…

Si les marques ont longtemps opté pour les sulfates, c’est certainement parce que leur pouvoir moussant défie toute concurrence. Cela constitue, pour beaucoup de gens, un gage d’efficacité, et donne l’impression de laver la chevelure en douceur. La vérité est bien loin de cette stratégie commerciale et les sulfates comme le Sodium laureth sulfate (ou SLES), peuvent en réalité être très irritants, desséchants et allergènes. Généralement, les shampoings qui contiennent du sodium laureth sulfate sont également chargés en silicones, une combinaison explosive qui détruit le cheveu. Les silicones servent de gaine brillante et cachent les méfaits des sulfates qui, à terme, étouffent et rendent le cheveu fourchu. Nous ne voulons pas de sulfates dans les produits cosmétiques….

Les sulfates, c’est quoi ?

Les sulfates qu’ils soient ou non des sulfates dans les produits cosmétiques sont des tensioactifs (agents lavants, moussants) très agressifs et très irritants que l’on retrouve dans les produits tels que liquide vaisselle ou détergents. Ils sont dangereux pour la peau, les yeux et les voies respiratoires.  Ils peuvent être responsables d’allergies, des yeux qui piquent, de l’apparition de pellicules sèches, de démangeaisons du cuir chevelu, de dermatites, de longueurs asséchées… Rien de bien folichons !!!

Les cheveux fins ou bouclés y seraient particulièrement sensibles.

La réaction du cuir chevelu face à une telle agression c’est qu’il va fabriquer de la graisse donc on va se relaver les cheveux donc re-fabrication de graisse etc…. etc….. donc on va se retrouver avec des racines grasses et des pointes sèches, des pellicules, des petits boutons, des démangeaisons…

fabrication de sulfates...
usine à sulfates

Bien connaitre les sulfates pour les identifier et les supprimer…

Les ingrédients de tout produit cosmétique  doit être inscrit sur la liste INCI.

Les pires d’entre eux, que l’on retrouve partout, sont :

  • l’ALS (Ammonium Lauryl Sulfate)
  • les SLS (Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Sodium Lauryl Sulfoacetate).
  • le Sodium Myreth Sulfate

Il y en a d’autres, considérés comme moyennement irritants :

  • le Cocamidopropyl Betaine
  • le Disodium Cocoamphodiacetate
  • le Disodium Laureth Sulfosuccinate
  • le Sodium Coco Sulfate

Alors, pourquoi tant de sulfates dans les produits cosmétiques… ?

Les noms en lettres capitales = indésirables

Les substances telles que :

  • PEG (Polyéthylène glycol),
  • PPG (propylènes glycols),
  • BHT (Butylhydroxytoluène),
  • BHA (Butylhydroxyanisole),
  • SLS… ne sont bons ni pour l’environnement, ni pour la peau. On les retrouve dans les herbicides, comme adjuvants de certains pesticides ou encore comme inhibiteurs de corrosion dans l’électronique. Ça donne à réfléchir, non ?

gas-2858150__340

Ces produits dangereux se retrouvent dans de nombreux cosmétiques, shampoings, gels douche parce qu’ils moussent et le consommateur pense que si ça ne mousse pas, ce n’est pas efficace donc les « industriels » répondent « positivement » à cette affirmation. Ensuite comme ce ne sont pas des philanthropes, les fabricants en usent et abusent parce qu’ils ne sont pas chers ; les produits naturels peuvent être 10 fois plus onéreux !

Ne vous fiez pas au fait que le produit soit naturel ou biologique, surtout s’il est certifié Cosmébio/Ecocert. En effet, cette charte autorise la présence de tensioactifs irritants dans les formules. Préférez une certification BDIH, très stricte sur le sujet.

Que doit-on accepter dans nos produits cosmétiques  ?

Un shampooing et un après-shampooing sans sulfates, qui contiennent des tensioactifs doux et inoffensifs comme ceux de cette liste :

  • Coco Glucoside
  • Decyl Glucoside
  • Disodium Cocoyl Glutamate
  • Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Lauryl Glucoside
  • Sodium Cocoamphoacetate
  • Et du Sodium Cocoyl Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein Glutamate
  • Du Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Sodium Lauryl Glucose Carboxylate & Lauryl Glucoside
  • Sodium Lauroamphoacetate

Des plantes en poudre lavantes :

  • le Shikakaï, poudre de plante indienne riche en saponines végétales (des tensio-actifs naturels nettoyants.). Cette poudre nettoie le cuir chevelu et les longueurs sans les agresser. Elle est réputée pour éviter les pellicules et stimuler la pousse des cheveux.
  • le Sidr autrement appelé Jujubier, Zizyphus vulgaris, Ghasl, dadier chinois, Croc-de-chien, Gingeolier, Dindoulier, Chichourlier, Guinourlier… a comme propriété pour la peau : astringent et nettoyant, combat l’acné, psoriasis, eczéma, furoncles, boutons, apaise et calme les démangeaisons… mais pour les cheveux : lave et embellit les cheveux, utilisable en shampoing sec, évite le dégorgement des cheveux colorés au katam et indigo, combat les pellicules, limite la chute de cheveux, soulage les démangeaisons du cuir chevelu…
plus connu :
  • l’argile blanche  est un minéral totalement naturel qui peut être utilisé comme ingrédient dans de nombreux produits cosmétiques. L’argile blanche est particulièrement appréciée en masque pour ses nombreux bienfaits sur la peau mais elle est également très précieuse pour prendre soin des cheveux.
  • le henné neutre n’a pas de pouvoir colorant sur les cheveux ou sur la peau, il provient de la feuille de cassia obovata et est connu pour ses soins fortifiant et embellissant pour le cheveu. Le henné soigne les cheveux, il agit sur la fibre capillaire qu’il enveloppe et fortifie. Les cheveux étant toujours exposés au soleil, au vent, à la piscine, ils perdent de leur éclat et se ternissent avec le temps, donc utiliser le henné comme masque capillaire redonnera à votre chevelure éclat et consistance. Le henné dépose une gaine protectrice sur les cheveux et les rééquilibre. Si le masque capillaire est appliqué sur des cheveux secs, ils deviennent moins ternes et moins cassants ; s’il est appliqué sur des cheveux gras il réduit la production de sébum et prévient contre la chute de cheveux.
Mais encore….
  • le Rhassoul, on le nomme ici shampoing, c’est pour son action lavante. Le rhassoul possède une teneur élevée en minéraux aux propriétés hydrophiles exceptionnelles qui permettent d’absorber et éliminer les impuretés. Cette capacité naturelle d’absorption du rhassoul permet un nettoyage délicat mais aussi en profondeur des cheveux. Le rhassoul regorge de bienfaits, il donne du volume aux cheveux fins et régule la sécrétion de sébum, raison pour laquelle c’est le soin cheveux à recommander en cas de cheveux gras
  • la saponaire est une plante méditerranéenne dont les rhizomes sont riches en saponine. On l’appelle également “herbe à savon“. Cette plante a toujours été utilisée pour ses tensio-actif naturels et ses propriétés moussantes et lavantes.

herbe

CONSEILS :

En conséquence, identifiez toujours quels sont les 5 premiers ingrédients de la liste des produits inscrits sur la liste INCI, ils ne doivent pas contenir :

Les alcools gras et solvants : Methyl / Propyl / Caprylyl -alcohol, Alcool cétylique, Alcool stéarilique… etc

Les huiles minérales : (produits « pétroliers ») comme Paraffinum liquidum, Cera microcristallina, Mineral Oil, Petrolatum

Des Polymères (chimie lourde et très polluante), avec l’usage de gaz toxiques. : PEG, PPG mais aussi cellulose, crosspolymer, polypropylène…

Les Sels d’Aluminium : Agents anti-transpirant (cancérigènes) ont un impact sur le système nerveux à long terme. : Préfixe et Terminaison avec Aluminium

Les SLS : voir plus haut

Des Parabènes conservateurs suspectés d’être cancérigènes : parabens

Les Alcools : Attention à « l’alcohol denat» (préfixe ou terminaison en *-alcohol)

EDTA  conservateur et antioxygène est un polluant fort toxique

Les Libérateurs de formaldéhyde ingrédient cancérigène et allergène : Quaternium 15, Quaternium 18, Polyquaternium 10, DMDM Hydantoin, Chlorphenesin, Diazolidinyl uurea, Methylisothiazolinone …

 

Donc pour conclure, des solutions naturelles existent alors pourquoi nous « matraquer » de produits issus de l’industrie chimiques ou pétrolières ! Disons stop aux sulfates dans les produits cosmétiques !

Probablement vous avez des idées, des remarques, des infos…. Alors n’hésitez pas, faites nous le savoir !

 

Publicités

2 commentaires sur “Sulfates dans les cosmétiques, c’est non…

  1. Ping : Sticks à lèvres... Dangereux ? des perturbateurs endocriniens ? -

  2. Ping : Le café comme gommage... - ACTION BIEN-ÊTRE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :