Publicités

Pâte à tartiner et pourquoi ne pas la fabriquer…

Nutella

 La pâte à tartiner que nous connaissons, nous ne citerons pas,  tout est fait à partir d’ingrédients qui sont les pires ennemis de notre santé : le  trop de sucre  (50%) et l’huile de palme (20%) qui, par sa culture et récolte, détruit des forêts dans le monde entier…

Donc, tout ça pour ça…

Enfin il y a quand même 13% de noisettes (contre 65% à sa création) !

huile-de-palme

Mais c’est quand même bon la pâte à tartiner quand on enlève l’huile de palme et tout ce sucre, non ?

Enfin, nous n’avons aucun mérite ces 2 recettes sont « l’œuvre » de Stéphanie B.(Stéphanie Biteau) Un site à voir et à revoir !!!

Faire, maison, sa pâte à tartiner au chocolat et à la noisette

(Nous avons juste rajouter bio sur chaque ingrédient ! c’est notre TOC…)

Pour un pot
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 5 minutes à la casserole

  • 80 g d’un bon chocolat pâtissier bio à 55% de cacao
  • 1 càc de cacao amer bio en poudre (pour les amateurs de chocolat)
  • 70 g de purée de noisette bio, même quantité de lait entier bio, idem pour la crème liquide bio
  • 1 cuillères à soupe de sirop d’agave bio (ou 2 de sucre) et même quantité de poudre de lait bio
  • Une toute petite pincée de fleur de sel (si si! Toute petite mais bien là)

Casser le chocolat assez finement et le placer dans un saladier (en inox si vous avez).

Dans une petite casserole, placer tous les autres ingrédients. Chauffer jusqu’à l’ébullition, en mélangeant pour bien tout homogénéiser. Éteindre le feu et verser sur le chocolat (comme pour une ganache). Laisser reposer 1 minute.

Et pour finir, avec un petit fouet, mélanger doucement pour que le chocolat finisse de fondre et se mêle aux autres ingrédients. Verser dans un joli pot, fermer, placer au frais pour le refroidir… et lécher la spatule !

pâte à tartiner à fabriquer

Particulièrement pertinent : le « clou du spectacle » c’est que Stéphanie B. propose un autre ingrédient pour faire plus léger, l’aubergine….

Phase 2 – Alléger sa pâte à tartiner chocolat & noisette avec un allié improbable

Pour 1 gros pot
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 8 minutes : Autocuiseur // 5 minutes : Companion (Cookéo ou casserole)

  • 80 g de chocolat pâtissier à 55% de cacao, mais du bon !
  • 70 g de pâte de noisette
  • 1 càc de cacao amer en poudre (si vous aimez le côté corsé du chocolat)
  • 50 g de sucre (ou 25/30 g de sirop d’agave)
  • 1 càs de poudre de lait
  • 1 petite pincée de fleur de sel
  • 250 g de l’ingrédient inattendu ………… de l’aubergine !

Donc oui ! Vous avez bien lu ! De l’aubergine ! Concrètement, de l’aubergine cuite à la vapeur… J’ai pris une grosse aubergine (disons 350 g). Je ne l’ai même pas pelée (bio obligatoire). Coupée en dés, cuite à la vapeur pour 6 minutes en autocuiseur (ou Cookeo), et c’est tout. Ensuite, j’ai donc pesé les 250 g d’aubergine cuite et j’ai continué tout simplement :

Dans un robot chauffant, placer le chocolat concassé, la pâte de noisette, le cacao, le sucre, la poudre de lait, la pincée de sel et la pulpe d’aubergine cuite. Programmer 5 minutes à 65°C. Au bip, donner un coup de turbo pour mixer et c’est terminé. Zou, dans un joli pot, quelques heures au frais pour retrouver une texture de pâte à tartiner et c’est gagné !!!

En conclusion, nous avons bien compris qu’il vaut mieux fabriquer sa pâte à tartiner, plutôt que de se bagarrer pour en en acheter à un prix défiant toute bêtise…

Nous attendons vos suggestions et commentaires…

 

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :